Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Immod'Issy, Agence immobilière ISSY LES MOULINEAUX 92130

L'actualité de CENTURY 21 Immod'Issy

La pépite française des objets connectés

Publiée le 23/04/2016

L'équipementier Nokia, basé à Helsinki, va signer un chèque de 170 millions d'euros pour s'offrir la start-up basée à Issy-les-Moulineaux.

Le fabricant français d'objets connectés Withings, une des pépites de la French Tech, s'apprête à passer sous pavillon finlandais. L'équipementier Nokia, basé à Helsinki, vient de s'engager à signer un chèque de 170 millions d'euros pour son acquisition, qui devrait être effective à la rentrée de cette année.

Né en 2008 et basé à Issy-Les-Moulineaux, où elle compte 200 salariés, la start-up avait réussi fin 2013 une levée de fonds de 23,5 millions d'euros auprès de la BPI, de Idinvest Partners, de 360 Capital Partners et de Ventech, son actionnaire financier historique. Parmi ses utilisateurs célèbres figurent François Hollande, qui porte sa montre connectée, ou encore le co-créateur de Twitter Jack Dorsey, qui a craqué pour sa balance.

La start-up francilienne s'est en effet fait connaître grâce à sa balance connectée, qui, en plus du poids, donne également des indications sur la qualité de l'air, l'indice de masse corporelle ou encore le rythme cardiaque. Pour les plus volontaires, il est possible de suivre l'évolution de son poids sur plusieurs semaines, et même plusieurs mois... Withings a également lancé un tensiomètre connecté et une caméra de surveillance, baptisée d'abord Smart Baby Monitor, puis Home. Installée dans une chambre d'enfant, elle permet par exemple à des parents de vérifier via leur smartphone que leur bébé dort et qu'il n'est pas malade. La jeune pousse s'était, par ailleurs, lancée, avant Apple, sur le marché très disputé des montres connectées, avec son modèle Activité, une montre analogique qui ne nécessite quasiment aucune recharge.

 

La suite ici : http://www.lepoint.fr/technologie/la-pepite-francaise-des-objets-connectes-withings-bientot-sous-pavillon-finlandais-26-04-2016-2035016_58.php#xtor=CS3-190