Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Immod'Issy, Agence immobilière ISSY LES MOULINEAUX 92130

L'actualité de CENTURY 21 Immod'Issy

L'Epiphanie !

Publiée le 06/01/2018

 

 

Définition de l'Epiphanie

Le terme a une signification bien précise puisqu'il renvoie à la compréhension soudaine d'un phénomène ou de l'essence de quelque chose. Une épiphanie est donc une révélation, une prise de conscience brutale. Dans son acception religieuse, elle renvoie à la manifestation de Jésus aux Mages.

 

Histoire de la galette des rois de l'Epiphanie

Dans l'imaginaire chrétien, la galette des rois fait référence aux trois rois mages qui, guidés par une étoile, se sont rendus à Bethléem, pour se recueillir devant la crèche où serait né Jésus, offrant à l'enfant de précieux présents. Mais on apprend vite, en se penchant sur la question, que l'Epiphanie (ou son équivalent) était déjà fêtée bien avant l'avènement de la religion chrétienne.

Il faut remonter au XIIIe ou au XIVe siècle pour retrouver les premières traces du partage d'une galette lors de l'Epiphanie. Une galette, coupée en autant de portions que de convives plus une : la "part du pauvre", c'est-à-dire destinée au premier nécessiteux qui se présentait. On parle d'abord d'un gâteau doré et de forme ronde, une description qui peut rappeler le soleil et donc le culte des Saturnales, également lié au solstice, d'hiver comme d'été. Pendant ces festivités de 7 jours, les excès étaient permis et il était d'usage d'offrir des gâteaux à son entourage. Une tradition qui, au Moyen-Age, est devenue celle du "gâteau des rois". Pour certains, l'appellation viendrait de la redevance qu'il fallait verser à son seigneur à la même époque. Redevance généralement accompagnée elle-même d'un gâteau.

 

RECETTE DE LA GALETTE DES ROIS

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 40 minutes

Ingrédients (pour 6 personnes) :

- 2 pâtes feuilletées - 100 g de poudre d'amandes - 75 g de sucre semoule - 1 oeuf - 50 g de beurre mou - quelques gouttes d'extrait d'amande amère - 1 jaune d'oeuf pour dorer - 1 fève

Préparation de la recette :

v  Préchauffer le four à 210°C (thermostat 7).

v  Disposer une pâte dans un moule à tarte, la piquer avec 1 fourchette.

v  Mélanger dans un saladier tous les ingrédients (poudre d'amandes, sucre, œuf, beurre mou et extrait d'amande amère).

v  Etaler la préparation sur la pâte, y mettre la fève (sur un bord, pour minimiser les chances de tomber dessus en coupant la galette!).

v  Refermer la galette avec la seconde pâte et bien souder les bords.

v  A l'aide d'un couteau, décorer la pâte en y traçant des dessins et dorer au jaune d'œuf (dilué dans un peu d'eau).

v  Percer le dessus de petits trous pour laisser l'air s'échapper, sinon elle risque de gonfler et de se dessécher.

v  Enfourner pendant 30 minutes environ (surveiller la cuisson dès 25 minutes, mais ne pas hésiter à laisser jusqu'à 40 minutes si nécessaire).

 

Notre actualité